Nautic, salon nautique de Paris

Pas de victimes mais des dégâts importants pour Sunsail aux Antilles

Sunsail, premier loueur de voiliers au monde, est très présent aux Antilles et deux de ses bases ont été touchées par l’ouragan Irma la semaine dernière.

Un premier bilan fait état de pertes matérielles importantes sur les bases de St Martin et de Tortola - traversées par des vents de plus de 300 km/h - mais aucune victime humaine n’est à déplorer, que ça soit parmi les clients ou les équipes sur place.

« C’est un immense soulagement » explique Emmanuel Allot, directeur marketing pour le Sud de l’Europe qui précise que la majorité des clients ont déjà été rapatriés.

Nautic, salon nautique de Paris

Bénéteau inaugure le bateau connecté de demain, avec la technologie Ship Control

Bénéteau a récemment dévoilé sa technologie de bateau connecté, le Ship Control, installée sur le tout nouveau Bénéteau Gran Turismo GT 50. Rosalie Le Gall, chef de produit moteur chez Bénéteau présente cette technologie très prometteuse, qui laisse entrevoir le futur de la plaisance, avec un bateau de plus en plus connecté. 

 

Nautic, salon nautique de Paris

Targa -  un modèle de vedette de 46 pieds à venir 

Spécialisé dans la construction de vedettes de luxe semi-custom véritables 4x4 des mers, le chantier Botnia Marin (Targa), poursuit son développement afin de satisfaire à la demande de clients souhaitant monter en gamme.

Cette gamme, très complète, culminait avec un modèle de 44 pieds, un modèle proposé en de nombreuses versions - la spécificité du chantier qui fait quasiment de chaque modèle vendu un exemplaire unique - et qui se permet d'atteindre des vitesses comprises entre... 35 et 39 nœuds, excusez du peu !

Un modèle qui a rencontré un très gros succès depuis son lancement, succès qui selon nos informations aurait poussé le chantier à développer un modèle de plus grande taille, à savoir de 46 pieds.

Nautic, salon nautique de Paris

Bayliner sur le point de lancer son plus gros bateau

Le chantier américain Bayliner devrait lancer un nouveau modèle pour sa gamme de day-cruisers in-board Ciera, composée pour l'instant d'un seul bateau, le Ciera 8.

Le Ciera 10 devrait être le plus grand bateau Bayliner, et le navire-fleuron de la marque américaine.

Il se caractériserait notamment par des espaces beaucoup plus vastes à bord, notamment au niveau du cockpit et des intérieurs. Le Ciera 10 serait un modèle de milieu de gamme, surtout orienté vers un public familial.

 

Nautic, salon nautique de Paris

Cyclone Irma : la Fédération des Industries Nautiques (FIN) et le Nautic de Paris solidaires

La Fédération des Industries Nautiques et sa filiale Nautic Festival SA, en charge de l'organisation du Nautic - Salon Nautique International de Paris, vont aider à la reconstruction de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. En particulier, des actions de solidarité seront lancées en décembre prochain, à l'occasion de l'édition 2017 du Nautic de Paris.

Nautic, salon nautique de Paris

Tour de France à la Voile - nette victoire pour Damien Seguin et Damien Iehl

L’équipage de Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains a géré de main de maître cette 40ème édition du Tour de France à la Voile. Damien Seguin et Damien Iehl se confient au terme de leur victoire.

Le Tour de France à la Voile 2017 touche à sa fin et l’heure est aux premiers bilans, après le sacre de Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains devant Trésors de Tahiti et Beijaflore. Avant le Grand Départ à Dunkerque, le 7 juillet, marins et observateurs étaient unanimes pour annoncer une édition attrayante, haletante, avec un plateau relevé et homogène. Ils n’ont pas été déçus. Compétition acharnée, retournements de situations successifs, suspens à tous les étages, surprises, déceptions, confirmations… 

Mais à tous seigneurs, tout honneur : cette édition 2017 fut donc une histoire de Damien(s) ! Toujours placés, jamais dépassés, les expérimentés Damien Seguin et Damien Iehl ont donc ajouté une belle ligne à leurs palmarès déjà bien fourni en remportant le Tour 2017 (avec Benjamin Amiot et François Morvan). Cela valait bien un petit entretien avec les vainqueurs.

 

 

 

Nautic, salon nautique de Paris

Transat Jacques Vabre 2017 - Etat des lieux à J-100

Comme tous les deux ans, les couples se forment à l’approche de l’été… en vue de constituer de solides tandems pour la Transat Jacques Vabre, course en double de référence, au départ du Havre depuis 1993. Pour cette 13e édition, 42 équipages largueront les amarres, cap sur Salvador de Bahia, au Brésil, pour 4 350 milles d’une longue chevauchée, mélange corsé de coups tactiques et stratégiques, pimenté d’une météo extrêmement variée. Cette exigeante Route du Café en double impose donc de trouver sa moitié pour le meilleur et pour le pire. Qui sera donc au départ le 5 novembre prochain ?

Class40 : la classe internationale

20 monocoques de 12,18 m de long vont s’affronter sur le grand échiquier de l’Atlantique. 20 équipages composés d’amateurs et de professionnels de la voile, inconditionnels de ces bolides à la fois high-tech et résolument marins. La catégorie des Class40 demeure la plus fournie et la plus internationale de cette 13e édition, avec 7 bateaux étrangers. A leurs côtés, plusieurs tandems, fin connaisseurs du support, seront à surveiller de près : Bertrand Delesne et Justine Mettraux (TeamWork), les Rochelais Aymeric Chapelier et Arthur Le Vaillant à bord de leur tout nouveau Mach 40.3 (Aïna Enfance et Avenir), les Normands Louis Duc et Alexis Loison sur le diabolique et flambant neuf plan Lombard (Carac)… La régate promet d’être passionnante en Class40 !

Multi50 : Sept As volants

De la grande qualité ! 7 Multi50 skippés par les meilleurs spécialistes de la discipline vont participer à la Transat Jacques Vabre que les navigateurs affectionnent particulièrement tant le jeu est exigeant. Ils seront deux à gérer ces bolides, désormais dotés de foils… Le triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre (2009, 1013 et 2015) Erwan Le Roux associé à Vincent Riou (FenêtréA – Mix Buffet) vient remettre son titre en jeu face à des concurrents de haute voltige. 

IMOCA : mariages de raison… et de passion

Trois couples mixtes sur 12 équipages et des associations de skippers intéressantes dans la catégorie IMOCA60. Citons quelques grand habitués des courses au large parmi lesquels Tanguy de Lamotte et Samantha Davies à bord d’Initiatives-Cœur qui renouvellent l’expérience de 2015 où ils avaient couru avec bonheur la Transat Jacques Vabre. Tandis qu’Isabelle Joschke fait appel à Pierre Brasseur (vainqueur en 2015 aux côtés de Yannick Bestaven en Class40) pour se lancer dans le grand bain de la course en IMOCA. Couple en mer comme à la ville, Louis Burton et Servane Escoffier à bord de leur foiler Bureau Vallée (ex-Banque Populaire vainqueur du dernier Vendée Globe) vont partager l’expérience aussi belle que difficile d’une transatlantique sur un engin volant… 

Ultime : trois couples légitimes

On ne change pas une équipe qui fonctionne à merveille ! Thomas Coville et Jean-Luc Nélias, sur Sodebo Ultim’, les hommes les plus rapides de la planète (Thomas en tant que skipper et Jean-Luc comme routeur sur le tour du monde l’hiver dernier) filent la parfaite entente comme ils l’avaient démontré sur la Transat Jacques Vabre 2015, en terminant second… Les voilà donc de retour contre deux équipages à l’expérience bien trempée : Lionel Lemonchois et Bernard Stamm à bord de Prince de Bretagne et Sébastien Josse et Thomas Rouxel sur le tout nouveau maxi trimaran à foils, Maxi Edmond de Rothschild dont ce sera la première compétition !

La Transat Jacques Vabre s’élancera vers les terres de café du Brésil le dimanche 5 novembre 2017, après une semaine de festivités au Havre dès le samedi 28 octobre.

Nautic, salon nautique de Paris

Morbihan Paddle Trophy Ouest-France : plus de 500 personnes réunies a la grande fête du paddle en sud Bretagne !

Venus d’une quarantaine de départements français, mais aussi de Belgique, d’Irlande, de Suisse, les 500 participants ont plébiscité le Golfe du Morbihan, l’arrivée à Saint-Goustan et les magnifiques départs de Port Navalo, de Locmariaquer, de Crac’h, et du Bono pour les randonneurs de la Grande Marche sur l’Eau.

Ils ont vécu un grand moment lorsque leur flotte a été traversée à folle allure par les champions de la première manche de la Coupe de France, à la pointe de Kerisper, jonction de la rivière du Bono et de la rivière d’Auray dans une lumière comme seule la Bretagne peut en fournir. 

La réussite de cette édition du Morbihan Paddle Trophy Ouest-France, la progression constante du nombre des participants, montrent la persistance et la progression du phénomène SUP en France. Le Golfe du Morbihan démontre qu’il en est un des hauts lieux.

Côté palmarès, Boris Jinvresse et Amandine Chazot, les deux grands vainqueurs du cette édition, n’ont pas caché leur satisfaction, remportant il est vrai toutes les épreuves longue distance et les sprints. Ils ont aussi adoré les subtilités des cheminements entre les îles qui exigeaient de savoir jouer avec les vents et les courants. 

Les "Raiders", aux niveaux très variés, étaient les plus nombreux : 244 inscrits. La direction défavorable du vent n’a pas découragé les moins préparés et il faut saluer le courage des derniers qui ont fait jusqu’à 3h30 d’efforts, quand le premier de la catégorie Alexandre Gault terminait le parcours en 1h32 et le jeune espoir morbihannais de 15 ans, Matisse Cloarec, en 1h34.

Bref, un superbe bilan pour cette 4ème édition !

Nautic, salon nautique de Paris

Energy Observer : le premier bateau autonome en énergie bientôt à Paris

Energy Observer est le tout premier navire autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre, propulsé aux énergies renouvelables et à l'hydrogène, grâce au couplage énergétique.

Construit à Saint-Malo, il vient de quitter la cité corsaire pour un voyage de 6 ans dans 50 pays, dans le but de promouvoir les énergies du futur.

Une Odyssée tout en images et en contenus multimédias innovants, incarnée par Victorien Erussard, coureur au large et officier polyvalent de marine marchande, et Jérôme Delafosse, explorateur et réalisateur de documentaires, ainsi qu’une équipe d’hommes et de femmes passionnés et engagés. 

Première étape : Paris, du 6 au 16 juillet, pour le grand lancement officiel de son tour du monde.  

Nautic, salon nautique de Paris

Tour du Finistère à la Voile 2017 - demandez le programme !

Alias le "Tourduf" pour les intimes ! Départ de Roscoff le lundi 31 juillet et une arrivée à Port-la-Forêt le samedi 5 août pour cette régate de haut niveau réunissant en moyenne une centaine de bateaux par an.

Cette année, le Tour du Finistère à la voile retrouve en 2017 son habituel sens Nord/Sud. Entre les 2 ports de Roscoff et Port-la-Forêt, vous retrouverez les belles étapes qui font toute l’âme du Tour : l’Aber Wrac’h lundi soir, l’Aber-Ildut mardi puis Camaret mercredi.

Nouveauté 2017 : après ces 3 escales historiques, l’étape suivante se fera au Port du Château pendant les Jeudis du Port de Brest.
 
La dernière navigation à destination de Port-la-Forêt se déroulera en partie de nuit avec un départ le vendredi midi de la rade de Brest et une arrivée samedi en milieu de journée.
 
Bien sûr, les parcours, la compétition, la convivialité et le programme festif seront, comme chaque année, à la hauteur de la réputation du Tour !